Petits points juridiques, Tips et astuces

Les formalités du mariage : petit récapitulatif

Qui dit mariage dit belle robe et larmes de joie… mais aussi papiers, et rendez-vous administratifs. Voici pour vous un petit résumé des essentiels à préparer avant de se dire “OUI”.

Déjà, sachez qu’il y a quelques étapes à respecter avant de pouvoir se marier légalement en territoire français.

  1. Le dossier de mariage : il se retire à la mairie où sera célébrée votre union (environ 3 à 4 mois avant le mariage).

➳ Photo by Estée Janssens on Unsplash

Petit tips : Sachez que vous pouvez décider de vous marier dans la mairie du lieu de résidence de l’un ou l’autre des futurs époux (s’il y a résidé depuis au moins un mois, de manière continue) ou du lieu de votre résidence secondaire (dans ce cas, il faut prévoir un justificatif de domicile) ou du lieu de résidence de vos parents (pour cela, il faudra voir avec le maire). 

Le mieux est d’aller le retirer le plus tôt possible, afin d’obtenir la date souhaitée.

La to do-list, pour ne rien oublier lors du rendez-vous à la mairie :

– vos actes de naissance
(délivré en France depuis moins de trois mois avant la date du mariage, et moins de 6 moins s’il a été délivré Outre-mer ou dans un consulat.)

– vos pièces d’identité

– votre justificatif de domicile

– un certificat du notaire (si vous avez conclu un contrat de mariage)

 

2. La publication des bans : qui se fait automatiquement par la mairie après l’ouverture de votre dossier de mariage.

Les bans sont publiés pendant dix jours, dans la mairie du mariage mais aussi dans la mairie où les futurs époux résident.

Leur but est de faire connaître aux tiers le projet de votre mariage et de leur permettre d’y faire opposition s’ils le souhaite.

Une fois le délai des dix jours écoulés, si personne n’a fait opposition à votre mariage, vous pourrez librement vous marier !

3. Le choix des témoins : vous devrez communiquer à la mairie qui célébrera votre mariage la liste des témoins, avec leurs noms et prénoms, leurs adresses et leur profession.

➳ Photo by Samuel Henry on Unsplash

Chacun des futurs époux peut choisir deux témoins maximum.

Les conditions pour être témoin :

– être majeur

– aucun lien de parenté n’est obligatoire

Les témoins devront fournir une photocopie de leur pièce d’identité, et quelques autres informations nécessaires à l’élaboration du dossier (nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, lieu de résidence et profession).

Petit tips : si vous ne pouvez pas présenter deux témoins personnels, il est possible que le personnel de la mairie présent fasse office de témoins de votre union.

Mais au fait, pourquoi faut-il des témoins ? Déjà, pour témoigner de la sincérité de l’union entre les deux époux devant l’officier d’état civil et aussi pour signer le registre après l’échange des consentements.

4. La cérémonie civile : voici un petit rappel du déroulement de cette cérémonie (très) rapide, qui vous permettra d’être officiellement unis au nom de la Loi française.

➳ Photo by Dennis Ottink on Unsplash

Une fois que les invités sont installés, les époux arrivent, et s’installent en face de l’officier d’état civil (il porte l’écharpe tricolore, afin de montrer qu’il est le représentant de la Loi française).
Les époux sont assis côte à côte, la mariée à gauche du marié, et les témoins sont installés de chaque côté d’eux.

Une fois que tout le monde est installé, la cérémonie peut commencer.

Déjà, sachez qu’elle est très rapide : elle ne dure qu’une quinzaine de minutes, grand maximum !

L’officier d’état civil commence par un discours rapide, pour souhaiter la bienvenue aux futurs époux et à leurs invités. Il annonce l’identité des futurs époux, et leur rappelle leurs devoirs et obligations mutuels en leur lisant les différents articles du Code civil.

Après avoir demandé si un contrat de mariage a été signé, il peut procéder à l’échange des consentements, qui se conclura par l’annonce officielle de l’union entre les deux époux/épouses.

Les alliances peuvent être échangées à ce moment là (si aucun mariage laïque ou religieux n’est prévu après).

ATTENTION : il est indispensable de s’être mariés à la mairie avant de procéder à un mariage religieux, puisque seul le mariage civil est considéré comme valable en France.

L’officier d’état civil vous remettre votre livret de famille à la fin de cette cérémonie.

Pour finir, les témoins signent le registre.

5. Le mariage laïque ou religieux

➳ Photo by Redd Angelo on Unsplash

Là, plus aucune formalité administrative n’est requise : les seules obligations seront celles demandées par votre confession – si vous décidez de vous marier religieusement.

Evidemment, ces cérémonies n’ont aucune valeur légale en France, mais sont l’occasion de célébrer votre amour devant vos proches, et selon les rites qui vous sont chers.

 


En espérant que ces conseils et petits rappel vous serons utiles ! N’hésitez pas à commenter/partager cet article et à nous suivre sur les réseaux sociaux ! 

 

écrit avec beaucoup d’amour

You may also like

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :